Celebrating inclusive communities | Célébrons nos communautés inclusives
Inspirations Articles

Le rôle social actif, fiction ou réalité?

La brigade aidante à pied d’œuvre chez un horticulteur de Sutton le 28 octobre dernier. Photo : Mikael Theimer
La brigade aidante à pied d’oeuvre chez un horticulteur de Sutton le 28 octobre dernier. Photo : Mikael Theimer
Montreal - Thursday, May 19, 2022

par Stephan Marcoux

L’expression « rôle social actif » est de plus en plus répandue, mais est-elle vraiment comprise? J’aimerais ici partager avec vous ma définition du rôle social actif. En premier lieu, laissez-moi vous expliquer le concept de l’organisme Pleins Rayons que j’ai fondé il y a 6 ans dans le but de faire vivre des situations hautement inclusives à des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou le spectre de l’autisme. Par l’entremise de 18 projets d’économie sociale qui ont tous un impact direct dans la communauté, les apprentis de Pleins Rayons sont à même de découvrir la place importante qu’ils peuvent se tailler au sein de la communauté et comment se définir comme citoyen à part entière par leurs actions concrètes dans plusieurs sphères de la vie communautaire.

Voici quelques exemples de projet qui confèrent à ces belles personnes un rôle social actif et de qualité. Ces projets ont également pour effet d’accroître la sensibilisation au sein de la communauté. Le service de brigade aidante est composé de 4 apprentis et d’un éducateur qui aident des personnes âgées à accomplir des tâches extérieures dans le but de maintenir leur autonomie à domicile et de briser leur isolement. 

Qui plus est, il importe de mentionner que les apprentis acquièrent des habiletés socioprofessionnelles susceptibles d’être transposables éventuellement en situation de travail réel, et ce, grâce à l’embauche inclusive, bien entendu! Le projet de reconditionnement de vélos a lui aussi des répercussions remarquables dans la communauté. Plus de 850 vélos ont été donnés à des jeunes défavorisés au cours des 6 dernières années. C’est magique de voir les apprentis se rendre sur place pour offrir un vélo à un jeune dans le besoin. Ces moments créés sont de la sensibilisation à l’état pur!

Les exemples sont nombreux, mais je souhaite souligner l’audace dont il faut faire preuve pour amener ces belles personnes à un niveau de participation sociale supérieur. Le secret de leur évolution sous-entend un changement de statut dans la société où la personne qui reçoit des services devient la personne aidante dans sa collectivité afin de développer une implication citoyenne via l’entraide communautaire. Selon moi, la recette gagnante passe par le rôle social actif! Ce rôle permet de développer la confiance, l’estime de soi et d’apprendre à faire des choix pour soi-même, en plus d’occuper, une fois pour toutes, une place active au sein de la société! Vive l’inclusion! 

Stephan Marcoux est le fondateur de Pleins Rayons et directeur général par intérim de la Société québécoise de la déficience intellectuelle.